2001_04_act_fr

Le procès de l’Ordre du Temple Solaire

Le célèbre chef d’orchestre Michel Tabachnik est actuellement jugé à Grenoble.

Musicien de renommée mondiale, Tabachnik est inculpé pour association de malfaiteurs, dans le cadre du jugement des dirigeants d’une secte, L’Ordre du Temple Solaire.

Il est accusé d’avoir aider à créer un climat d’endoctrinement qui a mené à la mort au moins 73 adeptes.

Au procès, une avocate pour les familles des victimes explique le rôle présumé de Tabachnik dans cette affaire:

Tabachnik est effectivement un intellectuel. C’est parce qu’il était un grand intellectuel et qu’il avait des connaissances que les autres ont été aussi crédules avec lui.

Pour rappeler les faits, il faut remonter au mois d’octobre 1994, date à laquelle 53 membres de la secte se sont suicidés, simultanément en Suisse et au Canada. Un an plus tard, 16 autres personnes, dont 3 enfants, ont été retrouvées mortes en France près de Grenoble. Certains ont été tués par balles, selon les révélations des autopsies, d’autres se seraient réellement suicidés.

A l’époque de ces découvertes macabres, on a appris la nature de la secte, la personnalité et le rôle du principal dirigeant, Jo Di Mambro. Or ce dernier est mort en Suisse au cours d’un des suicides collectifs.

Les croyances de la secte sont assez obscures. Il s’agissait de sauver le monde et de faire transiter les consciences vers une autre planète. C’est apparemment un mélange de croyances venues de l’antiquité égyptienne et d’ésotérisme en tous genres. Tabachnik était le président du bureau de gestion d’une entreprise lucrative, la Golden Way Foundation, créée pour récupérer l’argent des adeptes naïfs. Tabachnik a aussi écrit des textes ésotériques compliqués. Selon ses accusateurs, le tandem entre le gourou Jo Di Mambro et le théoricien Tabachnik a bien fonctionné:

C’était un poids de plus dans la manipulation de Jo Di mambro d’avoir Tabachnik.

Au procès, Tabachnik prend le temps d’expliquer sa vision du monde. Certains trouvent qu’on s’éloigne des faits. Cependant Maître Jean-Marie Vilmar, interrogé sur ce point, pense que c’est nécessaire:

Ce matin l’audience faisait bien partie d’un procès, mais en même temps, c’est vrai, elle avait l’aspect d’un cours d’ésotérisme, parce que c’est nécessaire. Il faut ce cours d’ésotérisme pour pénétrer l’hermétisme des textes de Michel Tabachnik et finalement, faire dans cette sale d’audience, progressivement, la même démarche que celle qu’ont fait les adeptes en une décennie pour comprendre l’enseignement et comprendre qu’il conduit à la mort, la mort acceptée, la mort provoquée.

De fait Tabachnik appuie sa théorie sur un principe, Les Archées. C’est là que se trouve le danger, à la base:

Les Archées ont plusieurs sens. Le second sens, occulte, caché, qu’il expliquait aux adeptes, c’est un sens noir, c’est un sens mortifère, morbide. On voue un culte à la mort. Michel Tabachnik a admis ce matin que son Dieu, son seul Dieu est Lucifer. Il l’a dit puisqu’il a admis que le feu primordial auquel il fait sans cesse référence, appelé également l’archée, du titre de son ouvrage, ce feu primordial, il l’a admis, c’est Lucifer. C’est donc un ordre initiatique, l’OTS est un ordre initiatique sectaire, luciférien. Mais il faut dix années d’endoctrinement pour accéder à cette vérité et terminer dans les flammes de l’enfer des transits.

Michel Tabachnik organise sa défense sur sa propre croyance en ce qu’il enseignait. On peut se demander s’il est sincère sur ce point ou si c’est encore un calcul de sa part.

Michel Tabachnik donne l’image, veut donner l’image de celui qui est crédule, de celui qui a été manipulé par Di Mambro. Je n’y crois pas un instant. Au cours de l’audience de ce matin, le seul moment où j’ai senti une forme de sincérité chez Michel Tabachnik, c’est lorsqu’il parle de la musique, et là, je n’ai rien à dire. Sur tout le reste, sur son rôle dans la secte, son omniprésence dans la secte, omniprésence, il ment. Il est le maître du mensonge, ou plutôt il ment très mal.

C’est un long procès, prévu pour durer au moins trois semaines.

(PS. Tabachnik a été finalement innocenté des inculpations les plus graves.)

$Id: 2001_04_act_fr.htm 35 2021-02-12 12:17:35Z alistair $

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll to Top